Bienvenue sur le site de la Mairie de Réaumur - Vendée
Mairie de Réaumur - Vendée
Rechercher un article sur le site :
 

L'écho d'avril n°2
 
Pour recevoir les actualités de la mairie de Réaumur, entrez votre adresse e-mail :
Tourisme
Se promener
 

La vallée du Grand Lay

contact : Association « les Galoches réaumuroises »

Le Grand Lay, à l'origine Loy-Loy pour le différencier du petit Lay, Loy, est un fleuve vendéen de 125 km qui prend sa source à quelques kilomètres de Réaumur , dans un étang de l'Augerie à Menomblet. Il se jette dans l'océan à l'Aiguillon sur Mer. A sa source la faune et la flore sont encore protégées. Les rencontres avec les animaux sauvages et les espèces rares d'oiseaux sont toujours possibles dans cette contrée. La L.P.O. et ceux qui l'ont accompagnée peuvent en témoigner. Ils ont pu observer les passereaux migrateurs qui viennent s'y reproduire. La pie grièche écorcheur qui vit sur les territoires non pollués, les loriots d'Europe, les différentes hirondelles, le héron, la buse, le faucon crécelle, les fauvettes grises et des jardins, et surtout l'hypolaïs complètement inattendu dans ce secteur. On peut également rencontrer le pic vert et, avec de la chance, le martin-pêcheur.

Il faut se munir, de jumelles, d'appareil photos et partir à l'aventure le long de ce ruisseau en respectant la nature. Bien vite, vous serez émerveillés si vous savez être discrets et patients.


Dans cet environnement exclusivement réservé à l'élevage il est possible de rencontrer une biche couchée au milieu des fougères ou cherchant à atteindre des feuilles aux branches basses des chênes.

En amont du « Gui-Chaudron », en territoire de St Pierre du Chemin, le ruisseau serpente au printemps au milieu des prés fleuris ; ici une épine en fleurs se mire dans son eau claire ; un parfum sauvage flotte dans l'air de mai. Le vent léger fait onduler les herbes folles de la rive ; affolée par ma présence, une rainette craintive disparaît sous l'onde à peine frémissante. Le chant du coucou m'invite à continuer. C'est en ces lieux que le Lay pénètre en territoire de Réaumur ; trop peu éloigné de sa source, le grand Lay conserve chez nous l'allure d'un paisible ruisseau. Près de l'étang de la Bourdinière, le pont Maigre-Boire permet de franchir le ruisseau et de pénétrer sur la commune de Menomblet. C'est ici que l'on emprunte le sentier pédestre menant au Moulin-Croûton. A son origine c'est un chemin ânier qui permet l'acheminement du blé au moulin. L'ombrage, les senteurs des sous-bois, le chant des oiseaux vous accompagnent tout au long du chemin , puis du bief qui va au moulin.

 

«Sur ces berges verdoyantes à l'aube du printemps, il est bon de se laisser griser par le parfum du vent...il fait si bon marcher près de cette onde claire, au fil des jours, des mois... flâneries salutaires »

 

Plus tard, le ru «Maigre-Boire» qui prend sa source dans l'étang de la Morinière-Bourgoin, se jette dans le Grand-Lay en amont du Moulin-Croûton. Ici, les anciens ont érigé un barrage et creusé un bief de plus de cinq cents mètres pour alimenter le moulin.

 

« Dans son lit tortueux, la rivière fredonne, incorporant son hymne à celui du matin ; limpide elle musarde et son rire redouble dès que son flot tourbillonne ».

 

Passage à gué, en amont de la passerelle.

Ici au Moulin-Croûton, le site est remarquable et attire de nombreux visiteurs ; son calme, sa verdure, sa fraîcheur font le bonheur de tous. Le Grand-Lay reste ici une modeste rivière ; son eau est cependant suffisante pour abreuver les troupeaux.

 

«A travers le feuillu, les doigts d'or du soleil glissent en raies de feu sur le miroir de l'onde aux reflets chatoyants, émeraude et vermeil ».

 

Au gré des saisons, le cadre conserve sa splendeur et les promenades leurs attraits revêtus de couleurs respectives. Du printemps à l'été, de l'automne à l'hiver, le magnétisme de la nature nous invite à revenir. Suivons la haie de peupliers qui frissonne, le vieil hiver a pendu ses glaçons, l'heure est au givre en floraison et la cascade inlassablement fredonne. 


Un peu plus loin nous arrivons au Petit Moulin en bordure des eaux ; soudain l'humidité prend d'assaut nos narines ; des nénuphars en taches purpurines attirent le regard au-delà des roseaux

 

« Sur l'onde reflétant les feux du crépuscule, encore un peu s'attarde un couple de colverts ; tous deux s'endormiront, de leurs ailes couverts, avant que le soleil à l'horizon ne bascule ».

 

Blotti au fond de la vallée, cet ancien moulin à gardé son aspect d'origine. Son bief qui fonctionne encore, apporte à la propriété les bienfaits de son eau. Dès sa première participation au concours « Paysage de votre commune », cette propriété passionna les différents jurys. Elle reçut le prix d'encouragement de l'arrondissement de Fontenay le Comte. Le bon goût qui anime cette propriété, ravit l'oeil du randonneur. Au premier regard on y voit l'annonce d'un vrai paradis naturel.

Dans ce milieu propice, le renouveau printanier console et réconforte : tout renait au jardin encadré de verdure et l'air tiède sent bon. La nature s'impose dans toute sa splendeur.


Un peu plus loin, après avoir franchi la rivière, vous pouvez entrer dans les ''Guichelaines'' nom qui signifie : passage à gué. Autrefois, c'est ici que le passant traversait la rivière pour continuer vers Montournais. La balade le long de la rivière par toutes les saisons vous laisse l'impression de vivre un bonheur intense. Pour qui sait se faire discret, les rencontres, avec les écureuils, les canards colverts et autres oiseaux migrateurs, sont fréquentes. Dès votre entrée dans ce bosquet, refuge L P O, vous êtes accueillis par le concert des hôtes de ce parc naturel. Accompagnés par la mélodie de la rivière, vous découvrirez à l'orée du bois les vestiges d'un lavoir monastique. Vous êtes sur le domaine du Prieuré St Pierre.

 

Mais revenons sur nos pas et repassons sur le pont ; voyons Réaumur. Ce petit village est un pays qui se couche parmi ses bois et ses collines, il est paisible, il va de sa vie sans se presser. Il monte vers les bois, il s'abandonne aux pentes vers des vallons où coulent des ruisseaux. La nuit leurs musiques sont là, comme un autre silence.

Après une course d'environ six cents mètres dans un parcours sinueux au milieu des prairies, le Grand-Lay passe sous la départementale 752 qui mène à Pouzauges, au lieu-dit le Pont-Auger.

Deux cents mètres plus loin nous sommes au Petit Moulin-Bonnet. Ce lieu-dit a été transformé en dancing, le Cristal. Déjà la main de l'homme a transformé le site qui était un moulin. On retrouve la trace du bief en limite du jardin du Pont-Auger. Et la rivière continue sa course, grossie de rus qui viennent de l'étang de la Couraizière et du château du Lac, vers le pont de Puy-Moreau. Au milieu des prés, paissent de nombreux troupeaux.

 

« Sous les saules ployant, la vache lente et belle paît dans l'herbe abondante au bord des tièdes eaux ; le joug ne vient plus plier son cou rebelle, une rose vapeur emplit ses blonds naseaux »

 

Puis la rivière s'enhardit peu à peu ; quelques fosses sont le rendez-vous des pêcheurs. Les eaux du Grand-Lay sont peuplées de goujons, vairons, carpes, chevaines, gardons et brochets. Plus loin, un nouveau captage alimentait le bief du moulin de la Godinière. Encore un peu plus loin, c'est au Pont à l' Anne que le Grand-Lay sert de frontière naturelle avec la commune de La Meilleraie. Au pont du Lay, il ne lui reste que quelques centaines de mètres à parcourir sur le territoire de notre commune, puis continue sa course vers sa destinée.

Circuits Vélos

Situé sur les circuits n° 11 « de Vouvant à Réaumur »(56kms) et n° 12 « de Réaumur aux Epesses » (63km), notre village est un rendez-vous incontournable répertorié sur les circuits cyclables de Vendée.

 

En arrivant ou en partant de Réaumur, les itinéraires alternent montées et descentes au coeur du Haut Bocage vendéen. Les bois, les étangs, les villages et les châteaux se succèdent dans une campagne verdoyante. Tout au long des parcours, de magnifiques panoramas se dégagent sur des vallées, des coteaux marqués par un patrimoine riche en histoire. Le lieu d'arrivée ou de départ se situe devant le Manoir Ferchault ,ancienne demeure du célèbre savant René Antoine Ferchault de Réaumur sur la R.D.752 à la sortie du village. (parking et aire de pique-nique)

 

Pour plus d'informations : www.vendee-tourisme.com ou www.paysdepouzauges.fr e-mail : tourisme@paysdepouzauges.fr

© 2008 Mairie de Réaumur - Mentions légales - Crédits - Contact